Scénariste et actrice, ayant fait ses armes d’auteure auprès de Russell T Davies sur Banana, Charlie Covell s’est imposée comme l’une des voix majeures de sa génération en créant The End of the F*ing World . La série, qui devait pour elle être un projet “de niche” a connu un succès fulgurant, au Royaume-Uni puis dans le monde entier. Son premier long métrage, Burn, Burn, Burn , est sorti en 2015. Avec sa prochaine série, Kaos , Charlie Covell confirme son penchant pour la comédie noire et son talent pour s’aventurer aux frontières des genres.

Elle raconte son parcours unique et partage ses inspirations, son regard sur la création et l’ouverture aux nouvelles voix lors d’un échange avec Tasja Abel (productrice, MadeFor Film).